Site Overlay

Quand l’Église devient complice de viols !

Pour le Vatican, « l’avortement est encore plus grave que le viol ». C’est avec ces mots que l’archevêque brésilien de Recife (au nord-est du Brésil), don José Cardoso Sobrinho, justifie l’excommunion de l’équipe de médecins ayant pratiqué une IVG sur une fillette de 9 ans. Le même sort fut réservé à sa mère. La question légitime que l’on peut se poser, c’est : « comment une fillette de 9 ans peut-elle se retrouver enceinte ? » D’autant qu’il s’agissait de jumeaux ! Le réponse est simple, la jeune fille subissait des viols répétés, de la part de son beau-père, et ce depuis l’âge de 6 ans.

Bien entendu, une grossesse, gemmelaire de surcroît, mettait la vie de la fillette en danger. Son corps n’est pas fait pour accueillir une grossesse (36kg pour 1,33m) ! Notons au passage que l’interruption volontaire de grossesse est tolérée au Brésil, en cas de viol ou de danger pour la mère. Ici, les deux conditions étaient réunis ! Quoi qu’il en soit, il s’agissait probablement d’un détail pour l’Église brésilienne, qui, à défaut d’avoir réussi à empêcher l’intervention des médecins, a dû se contenter de chasser de ses rangs les médecins et la mère de la fillette.

Le beau-père violeur, qui abusait également de la grande sœur de 14 ans, handicapée, n’a pas été excommunié ! Le cardinal Giovanni Battista Re, a en effet estimé qu’il s’agissait d’« un triste cas, mais le vrai problème est que les jumeaux conçus étaient deux personnes innocentes qui avaient le droit de vivre ». Et la jeune mère me direz vous… Elle devait être moins importante ! Déjà massacrée par les atteintes qu’elle a subies, elle aurait en plus dû mettre sa vie en danger pour obtenir la faveur de l’Église.

Le président Lula et le ministre de la santé se sont exprimés pour condamner la décision de l’Église. Quant à la directrice de l’hôpital où a eu lieu l’IVG, elle a déclaré que, bien que catholique, elle était satisfaite de faire partie des personnes excommuniées, car elle « déteste les violences sexuelles ».

En ce lendemain de la journée de la femme, je dois avouer que j’ai quelque peu la nausée. Les combats féministes et émancipateurs ont décidément de beaux jours devant eux. Comment cela est-il possible au XXIe ?

13 thoughts on “Quand l’Église devient complice de viols !

  1. Il y aura toujours des gens obtus et imperméables au bon sens.

    Si j’étais vulgaire, je proposerais à Giovanni Battista Re (qui, n’ayant pas le profil d’un catholique mais plutôt d’intégriste sorti de je ne sais où, ne peut pas porter le titre de cardinal) d’aller se faire dilater le rectum à l’aide d’un bâton télescopique.

    Comme je ne suis pas vulgaire, je me contenterai de dire que ce personnage est purement régressif et particulièrement dangereux (même si ça manque d’originalité).

  2. Moi je me demande vraiment comment on peut penser ce genre de chose au XXIe siècle ! L’Église qui continue de faire des millions de mort en préconisant la non utilisation du préservatif. Enfin… je ne développerai pas, les exemples sont nombreux.
    Ceci dit, je me sens obligé de préciser que ce genre de dérive arrive dans la quasi totalité des religions ! L’intégrisme est malheureusement présent dans tous les types de croyances.
    Je lisais le commentaire d’un type sur cette affaire qui disait : « le viol ne serait-il pas moins grave que de croire en Dieu ? »
    Je crois qu’on peut effectivement se poser la question 😉

  3. heureusement, l’opus dei est loin de chez nous…et les intégristes cathos ne sont pas influents dans notre gouvernement (un petit coucou a christine boutin, ah tient dans christine y christ, est ce une prédisposition???)

  4. Les intégristes cathos sont malheureusement partout, et sont effectivement écoutés !
    Espérons que les combats émancipateurs seront plus forts que les pensées restreintes 😉

  5. Bon, merci les gars pour votre indignation… Je vais juste ajouter une petite touche féminine (si si, je sais faire!) : beeuuuarrghhh!!! (bruit élégant illustrant la nausée que me donne cette situation).

    L’église est coupable de beaucoup de choses depuis longtemps, mais là…

  6. On peut ajouter à ça le comportement rassurant du Pape ces derniers temps, non ? Entre la levée de l’excommunication des quatre intégristes (dont un négationniste, cool, non ?) et le discours dans lequel il affirme que l’utilisation du préservatif favorise la transmission du SIDA…

    Je ne sais pas pour vous, mais moi j’aime.

  7. Ouep, entre les croisades et le SIDA, l’Église catholique a vraiment de nombreux morts sur la conscience !
    Moi je propose de juger le Pape et l’Église pour crime contre l’Humanité…

  8. Merci Alban pour ce lien, même si je ne suis pas fan de ce qui est écrit dans les commentaires… Enfin surtout le premier en réalité !
    Mais pour le reste, l’analyse est assez bonne

  9. Ah, oui. Ça m’a fait sourire de savoir que je postais le lien ici avec ce genre de commentaire en bas 😀

    Mais j’ai bien posté le lien pour l’article et pas pour les commentaires (douteux) qu’il y a après.

  10. Malgré tout le dédain et le mépris que j’ai pour lui, rares sont les jeunes allemands qui ont pu y échapper. À partir de 1938, les jeunesses hitlériennes sont devenues obligatoires pour tous les jeunes allemands.
    C’est un sujet assez difficile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défiler vers le haut